Les solutions pour entretenir vos cuirs


Les soins en fonction du type de cuir

Les cuirs lisses et souples (cuir d'agneau)

Entretenez votre cuir avec des crèmes rénovatrices ou des laits nourrissants spécials cuirs souples.

Ces produits régénérants favoriserons la souplesse. Cela protégera et rénovera vos cuirs. Les cuirs souples demandent peu d'entretien. Vous pourrez ainsi nettoyer les salissures avec un chiffon humide.

 

Les cuirs velours (nubuck, daim)

Pour dépoussiérer votre cuir, utilisez une brosse souple ou une brosse à daim, traitez avec un spray à daim et imperméabilisez votre cuir, il ne faut jamais utiliser de lait nourrissant ou de crème sur ce type de cuir.

 

Les cuirs gras (vachette)

Les cuirs gras n'ont besoins que de très peu d'entretien car ils sont déja très riches en matières grasses. Nettoyez le à l'aide d'une éponge légèrement humide avec un savon glycériné. Après séchage passez un peu de lait nourrissant à l'aide d'un chiffon. Une application de graisse une fois par ans devrait suffire en fonction de l'utilisation.



Les ennemis du cuir !

 

 

Ne jamais gratter la surface du cuir avec un objet abrasif sous peine de le griffer

-

Ne pas repasser le cuir, ni le chauffer

-

Ne pas mettre en machine ou laver à la main en l'immergeant

-

Ne pas pulvériser de l'imperméabilisant sans avoir fait de test au préalable 

-

Éviter le sel et la mer qui attaque le cuir

-

Les cuirs gras dégorges ! Pensez à les imperméabiliser avant pour éviter le taches

-

Ne pas sur-graisser sont cuir pour ne pas le faire saturer en gras

et empêcher la matière de respirer



Les petites astuces !

Si un fil dépasse de votre article, approchez délicatement la flamme d'un briquet ou la pointe d'un pyrograveur. Le fil va faire 'une boule" sous la chaleur, appuyez avec votre doigt humide pour l’aplatir. Attention aux brulures !

Votre article est mouillé voir complétement immergé ? Faites-le sécher loin d'une source de chaleur pour ne pas que les mauvais plis se fige. Veillez à ce qu'il sèche en gardant sa forme initiale (à l'aide de papier par exemple).

Une tache de gras : absorber avec du talc ou de la Terre De Saumières. Saupoudrez, laissez agir et frottez délicatement pour enlever le surplus. Pour les autres taches nettoyez à l'aide d'un chiffon humide ou d'une gomme crêpe (tache sèche).



 

Plus un cuir est nourrit à l'aide de graisse ou de lait , plus il deviendra souple ! 

Les nettoyages en profondeurs se réalisent en général 1 à 2 fois par an, sous peine de voir son article en cuir s'affaisser, ne plus "se tenir" (à moins que cela soit l'effet recherché). Cependant le sur-graissage encrasse la matière et l’empêche de respirer.

Avec un peu de patience le temps s'occupera de patiner votre article et viendra l'assouplir.

Le graissage en profondeur est donc à utiliser avec modération.


Déroulement d'un nettoyage en profondeur :

1. Dépoussiérer

Retirez la poussière de votre article en cuir avant de passer de la graisse ou crème pour ne pas incruster la poussière d'avantage. Dépoussiérez votre cuir à l'aide d'un chiffon/tissu doux, un pinceau propre peut vous aider pour les accès difficiles. Videz aussi les poussière intérieur si vous souhaitez nettoyer la doublure.

 

2. Nettoyage des taches et du cuir

Humidifiez une éponge douce ou un chiffon, si votre cuir est très encrassé vous pouvez utiliser du savon glycériné en complément, nettoyez avec des mouvements circulaires sans frotter trop fort. Ne pas trop mouiller le cuir, l'eau ne doit pas couler de votre éponge, elle doit être à peine humidifié. Pour finir, vous pouvez sécher avec un chiffon sec si le cuir vous semble trop humide. N'oubliez pas de "rincer" si vous avez utiliser du savon, en reprenant la première étape (chiffon humide sans savon).

 

3.La doublure intérieur

Vous pouvez nettoyer votre doublure en tissu avec une petite brosse douce. Par la suite nettoyer avec un chiffon, brosse douce ou éponge à l'aide d'un nettoyant spéciale tissu, veillez à vérifier la matière de votre doublure. Pour les doublures en cuir, les étapes sont les mêmes qu'avant, la glycérine est rarement requise pour une doublure sauf sur certains montage type sellier. Les doublures en cuir sont souvent fines, il faut donc être délicat lors du nettoyage de celle-ci.

 

4.Nourrir

Une fois votre cuir enlever de ces poussières, vous allez pouvoir le nourrir et l'assouplir avec une crème nourrissante ou un lait rénovateur. De nombreux produits sont disponible et le choix de ce dernier dépendra du besoin premier de votre cuir. Appliquez votre crème ou lait avec des mouvements circulaires et en douceur sur un chiffon, vous pouvez encore une fois utiliser un pinceau réservé à cet effet pour les endroits durs d’accès. Il n'est pas utile de mettre trop de graisse car vous allez saturer votre cuir de gras, voir l'encrasser.

 

5.Bichonnage

Pour les plus minutieux d'entre vous, il est possible de lustrer son cuir afin de le rendre brillant à l'aide d'un chiffon doux ou d'une peau douce. Les boucleries peuvent-elles aussi être nettoyé avec des produits prévu à cet effet. Les articles de maroquinerie sortant d'atelier passe toujours par l'étape du bichonnage avant d être proposés à la vente.

 

Vous avez un doute concernant l'entretien d'un article en cuir ?

Contactez l'atelier !