Qualité du cuir et démarche alternative

 

  Le choix des peaux est effectué auprès de négociants français du sud de la France , le cuir provient de grandes enseignes de maroquinerie ou d'anciennes collections déclassées. Par cette action l'atelier valorise une matière qui sort du circuit classique.

 

J'ai donc fait le choix de ne pas "commander" de peaux directement en tannerie en trouvant une solution alternative. De par la consommation excessive de cuir par les industries, de nombreuses peaux sont déjà présentes sur le marché français et européen, il me semble donc préférable d'inscrire l'atelier dans une démarche alternative de valorisation des excédents mis hors-circuits.

 

Le contexte écologique actuel conjugué à notre bon sens ne nous permet pas et plus de "gâcher" des matières si précieuses.

Une entaille, une griffure, un mauvais plis ou encore une couleur qui n'est plus de mode ne sont à mon avis pas une assez bonne raison pour mettre au rebus toute une peau de qualité.

Qu'à cela ne tienne ! Nous découperons autour et/ou accepterons quelques petites imperfections !

(l'atelier ne dispose pas de presses de découpe et plaques emporte-pièces ce qui permet une flexibilité dans le choix des découpes uniques)